%%

Le Goncourt des lycéens ŕ Léonora Miano

Il offre un "message universel d'espoir (...) à travers le regard d'une jeune Africaine", a expliqué le président du jury, Maxime Béliveau, lycéen à Trois-Rivières au Québec.A l'issue d'un débat "passionné", le jury des treize lycéens a placé "Contours du jour qui vient" devant "Fils unique" de Stéphane Audeguy (Gallimard) et "Ouest" de François Vallejo (Vivianne Hamy).

Interrogé sur "Les Bienveillantes" (Gallimard), de Jonathan Littell, récompensé par le Prix Goncourt, Maxime Béliveau a expliqué que le roman de Léonora Miano était "une oeuvre plus accessible pour les lycéens".

Treize oeuvres étaient en lice pour ce prix, les mêmes que la première sélection pour le prix Goncourt établie le 5 septembre, à l'exception du roman de Nancy Huston déjà couronnée par le Goncourt des lycéens.

Créé en 1988 et organisé par le ministère de l'Education nationale et la FNAC, le Goncourt des lycéens est décerné par 13 délégués élus par les 57 lycées participants. Les lycéens de seconde, première et terminale, généralistes comme professionnelles, ont eu deux mois pour lire et étudier les oeuvres sélectionnées.

Le Goncourt des lycéens, qui fait partie des prix qui ont un effet démultiplicateur important sur les ventes, avait consacré en 2005 la romancière Sylvie Germain pour "Magnus" (Albin Michel).

Léonora Miano avait reçu le Prix Louis-Guilloux pour son premier roman, "L'intérieur de la nuit" (Plon), publié en 2005.

0 comments
Report            

Recent News