Recent News

Les fonds disponibles pour financer l’immobilier au Cameroun couvrent à peine 10% de la demande, selon le Crédit foncier

Le manque des financements est parmi les obstacles majeurs au développement du secteur de l’immobilier au Cameroun. Selon les experts du Crédit foncier, la banque de l’habitat du pays, les fonds disponibles couvrent à peine 10% de la demande qui est sans cesse croissante. Ce constat vient d’être fait au sortir d’un colloque de deux jours sur le financement de l’immobilier, au cours duquel les contraintes environnementales et la compétence des professionnels ont également été cités parmi les freins à la production massive de logements au Cameroun. Pour rappel, le déficit en logements dans le pays est officiellement estimé à 1,3 million d’unités. En 37 ans, le Crédit foncier du Cameroun a octroyé des crédits d’un montant total de 261 milliards de francs Cfa, ce qui a permis de construire 69 500 logements et d’aménager plus de 15 700 parcelles constructibles. Afin de contribuer au desserrement de l’étau du financement autour des promoteurs immobiliers, le gouvernement camerounais a déjà décidé, dans la loi des Finances 2016, d’exonérer de la TVA (19,25%) ...

(Investir au Cameroun) - Le manque des financements est parmi les obstacles majeurs au développement du secteur de l’immobilier au Cameroun. Selon les experts du Crédit foncier, la banque de l’habitat du pays, les fonds disponibles couvrent à peine 10% de la demande qui est sans cesse croissante.

Ce constat vient d’être fait au sortir d’un colloque de deux jours sur le financement de l’immobilier, au cours duquel les contraintes environnementales et la compétence des professionnels ont également été cités parmi les freins à la production massive de logements au Cameroun.

Pour rappel, le déficit en logements dans le pays est officiellement estimé à 1,3 million d’unités. En 37 ans, le Crédit foncier du Cameroun a octroyé des crédits d’un montant total de 261 milliards de francs Cfa, ce qui a permis de construire 69 500 logements et d’aménager plus de 15 700 parcelles constructibles.

Afin de contribuer au desserrement de l’étau du financement autour des promoteurs immobiliers, le gouvernement camerounais a déjà décidé, dans la loi des Finances 2016, d’exonérer de la TVA (19,25%) les intérêts sur les prêts immobiliers ainsi que sur les transactions sur les logements sociaux.

BRM

Lire aussi

29-05-2014 - En 37 ans, le Crédit foncier du Cameroun a financé la construction de 69 500 logements sociaux

05-03-2014 - Cameroun : Ecobank proposera à sa clientèle les produits de financement de l’immobilier du Crédit foncier

17-12-2015 - Cameroun : les intérêts sur prêts immobiliers et les ventes de logements exonérés de TVA dès 2016

Original Link...


Tags: None
0 comments
Report        

Read On: