Recent News

Le vrai du faux. Non, ces vidéos ne montrent pas "l'orgie sexuelle" des joueurs mexicains

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et les réseaux sociaux. Aujourd'hui, deux vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux d'une soirée organisée par des joueurs de football mexicains dans laquelle des escort-girls auraient pris part.
Ces vidéos n\'ont rien à voir avec cette soirée.
Ces vidéos n'ont rien à voir avec cette soirée. (RADIO FRANCE)

Ce jour de repos a fait grand bruit au Mexique, mais aussi chez nous, en France. Plusieurs joueurs de la sélection mexicaine de football auraient participé à "une orgie sexuelle de 24 heures dans une villa privatisée dans la banlieue de Mexico", au lendemain d'un match amical remporté face à l'Écosse le 2 juin et à quelques jours de leur départ en Russie. C'est le magazine people TVNotas qui a révélé l'affaire avec des photos de joueurs et de jeunes femmes devant la maison en question. Cet énorme scandale a pris de l'ampleur, d'autant plus que deux vidéos de la soirée ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux.

Sur la première des deux, la scène se passe de nuit : on y voit des hommes et des femmes qui font la danse "de la chenille" dans une piscine avec des dizaines de goblets en plastique au bord de la piscine où se trouverait plusieurs joueurs mexicains. Si cette vidéo semble bien impliquer un joueur de l’équipe du Mexique, le site "dilofutbol" l’a publié deux jours avant la soirée tout en précisant ne pas savoir de la date à laquelle elle a été tournée. Sur la seconde, également partagée sur Facebook et Twitter, trois jeunes femmes en t-shirt blanc et visiblement d'humeur très dansante embrassent des garçons massés au bord d'une piscine. Et là encore, il s'agirait d'une scène tournée lors de la fête surprise des joueurs de la sélection mexicaine. Ces vidéos auraient donc pu être tournées récemment, surtout que plusieurs internationaux mexicains avaient déjà été épinglés pour avoir participé à des soirées en compagnies de prostituées en 2010 et en 2011.

Le capitaine de l'équipe du Mexique explique sur le compte Facebook de la fédération qu'il a bien organisé une fête pour son anniversaire après le match conrte l'Écosse mais qu'aucune escort-girl n'a été invitée. Cette version a été confirmée par des témoignages anonymes d'invités cités dans le journal El País (lien en espagnol). Mais elle est contredite dans le magazine people a l'origine de l'affaire sur la base de témoignages là aussi anonymes de prostituées présentes sur place. Pendant ce temps là, les deux vidéos en question continuent d'amasser des partages sur Facebook et Twitter. Or, sur les réseaux sociaux, la crédibilité d'un contenu se juge souvent à sa popularité.

Sauf que les vidéos n'ont rien à voir avec cette soirée. Elles ont été tournées bien avant : la seconde vient par exemple d'Espagne, dont les images datent de juillet 2015 lors d'une soirée étudiante à Salamanque. Méfiez-vous donc, les images ne sont pas toujours des preuves, surtout sur Internet.

Original Link...


Tags: None
0 comments
Report        

Read On: