Journal du Cameroun »

  • États-Unis: risque d’inondations catastrophiques avec l’ouragan Florence

    Posted 2018-09-13 03:50:02 by: admin

    Les autorités américaines ont mis en garde mercredi contre les précipitations et crues catastrophiques que risque de causer l’ouragan Florence sur une vaste portion de la côte est du pays, menaçant des millions d’habitants malgré des vents qui ont baissé en intensité. Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l’abri […] Cet article États-Unis: risque d’inondations catastrophiques avec l’ouragan Florence est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...

  • Une équipe du FMI actuellement en Argentine

    Posted 2018-09-13 02:50:25 by: admin

    Une équipe du Fonds monétaire international (FMI) s'est rendue à Buenos Aires dans le cadre des discussions pour accélérer les versements de l'aide financière à l'Argentine, qui s'enfonce dans la crise économique, a indiqué mercredi une porte-parole de l'institution de Washington. "Une équipe du FMI, dirigée par Roberto Cardarelli, est actuellement à Buenos Aires pour poursuivre les discussions avec les autorités argentines pour renforcer le programme de soutien (financier) du FMI", a indiqué cette porte-parole dans un communiqué. Elle a souligné que le Fonds allait travailler de "manière intensive", en collaboration avec le gouvernement, pour identifier la manière d'aider l'Argentine qui fait face à une grande volatilité de sa devise et à un environnement économique difficile. Le FMI rappelle également que l'objectif est de conclure dans les plus brefs délais ces discussions qui doivent s'achever samedi. Le Fonds avait accordé mi-juin un prêt de 50 milliards de dollars pour venir en aide à l'Argentine. La troisième économie d'Amérique latine s'était en retour engagée dans un programme économique pour restaurer la confiance. Une première tranche de 15 milliards avait été immédiatement débloquée mais l'Argentine s'est enfoncée un peu plus dans la crise, sa devise poursuivant sa dégringolade. Les autorités ont demandé au Fonds l'accélération du déblocage des autres tranches pour financer sa politique monétaire. Le FMI a donné son accord de principe mais a demandé au préalable aux autorités argentines de renforcer leur programme économique. Les discussions portent ainsi sur les termes de ce plan révisé. Le président de centre-droit Mauricio Macri avait annoncé la semaine dernière de nouvelles mesures d'austérité, avec pour objectif d'atteindre un déficit budgétaire zéro en 2019. Les indicateurs ne sont pas encourageants. Cette année, le gouvernement s'attend à une récession, avec un recul du PIB de ...

    Comments: 0   View more...

  • L’actrice Cynthia Nixon en outsider face au gouverneur de New York pour la primaire

    Posted 2018-09-13 02:50:10 by: admin

    Malgré les pronostics, elle y croit: l'actrice de "Sex and the City" Cynthia Nixon espère profiter de la vague anti-élite qui agite le camp démocrate pour détrôner jeudi le gouverneur de New York Andrew Cuomo, lors d'une des dernières primaires démocrates avant les élections législatives de novembre. Le dernier sondage, réalisé la semaine dernière par l'institut Siena College, était sans appel pour Mme Nixon: M. Cuomo, 60 ans, aux commandes de l'Etat de New York depuis 2011 et fils du très respecté défunt gouverneur Mario Cuomo, y était donné gagnant avec 63% des sondés prêts à voter pour lui, contre 22% pour Cynthia Nixon. Mais l'actrice de 52 ans - qui en cas de victoire aurait de fortes chances de devenir gouverneur le 6 novembre, tant New York est un bastion démocrate - répète à l'envi que les sondages ont ces dernières semaines manqué d'anticiper la victoire de plusieurs candidats du courant anti-élite, porté par beaucoup de femmes et de minorités. "Andrew Cuomo sait bien que cette campagne est plus serrée que ne le suggèrent les sondages, sinon il ne dépenserait pas un demi-million de dollars par jour contre nous", affirmait-elle mardi. Mais gagner une primaire contre le sortant à l'échelle d'un Etat de 20 millions d'habitants comme New York est "bien plus difficile" que de l'emporter dans une circonscription pour le Congrès, souligne Michael Miller, professeur de sciences politiques au Barnard College. D'autant que ne peuvent voter ce jeudi que les New-Yorkais dûment enregistrés comme démocrates, limitant la participation et les possibilités d'enthousiasme de dernière minute. "Je serais vraiment surpris si elle gagne", pronostique M. Miller. Pourtant, beaucoup reconnaissent que Cynthia Nixon, même si elle n'a jamais eu aucun mandat électif, a prouvé pendant la campagne son sérieux et sa combativité. Militante depuis des années pour l'enseignement public et les droits LGBT, cette mère de trois enfants, ...

    Comments: 0   View more...

  • États-Unis: risque d’inondations catastrophiques avec l’ouragan Florence

    Posted 2018-09-13 02:50:01 by: admin

    Les autorités américaines ont mis en garde mercredi contre les précipitations et crues catastrophiques que risque de causer l’ouragan Florence sur une vaste portion de la côte est du pays, menaçant des millions d’habitants malgré des vents qui ont baissé en intensité. Environ 1,7 million de personnes ont été sommées de se mettre à l’abri […] Cet article États-Unis: risque d’inondations catastrophiques avec l’ouragan Florence est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...

  • Ouragan Florence: les mal-logés n’ont « pas d’autre choix que de partir »

    Posted 2018-09-13 01:50:08 by: admin

    « L’aspect matériel est secondaire »: les résidents d’un parc de mobil-homes de Wilmington, en Caroline du Nord, particulièrement vulnérables à l’approche de l’ouragan Florence, se sont résignés à partir, sans savoir s’ils auront toujours un toit à leur retour. « Des logements à prix abordables près de la plage! » Niché entre la rivière Cape Fear et l’océan […] Cet article Ouragan Florence: les mal-logés n’ont « pas d’autre choix que de partir » est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...

  • Colombie: l’ELN libère six otages, le président les veut tous libres

    Posted 2018-09-13 01:50:01 by: admin

    La guérilla colombienne de l'Armée de libération nationale (ELN) a libéré mercredi six de ses otages, mais le président Ivan Duque a maintenu son exigence que la rébellion relâche la totalité de ses prisonniers. Ces otages, trois policiers, un soldat et deux agents contractuels de l'État, avaient été enlevés le 3 août par l'ELN, dernière guérilla de Colombie, alors qu'il se déplaçaient, en civil et sans armes selon les autorités, sur une rivière du département pauvre du Choco (nord-ouest, frontière du Panama). Ils ont été remis à une commission humanitaire composée du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de l'Église catholique et du Défenseur du peuple, organisme public chargé de la protection des droits humains. "Aujourd'hui [mercredi] dans le Choco, nous avons accompagné la commission humanitaire qui a facilité la libération de six personnes qui étaient aux mains de l'ELN depuis août. Nous sommes heureux qu'elles retrouvent bientôt leurs familles", a tweeté le CICR. La libération a eu lieu "au milieu d'un important déploiement militaire" et "en dépit des difficultés et des obstacles mis par le gouvernement", a pour sa part affirmé le commandant Uriel, du Front de guerre occidental Omar Gomez de l'ELN, qui avait revendiqué ces enlèvements. "Nous avons toujours traité les détenus de la meilleure manière possible dans ces conditions", a-t-il assuré dans un communiqué. - Duque reste ferme - Le président colombien a ensuite réitéré son exigence que l'ELN libère la totalité de ses otages. Ils seraient désormais au moins neuf, selon la dernière estimation des autorités. "Le principe d'une réelle volonté de paix passe par la libération de tous les otages", a déclaré le chef de l'État, depuis Pasto (sud-ouest). "Et si nous voulons construire une paix avec ce groupe armé, eux-mêmes doivent commencer par une volonté claire, qui est la suspension de toutes les activités criminelles". Lancés ...

    Comments: 0   View more...

  • Ouragan Florence: les mal-logés n’ont « pas d’autre choix que de partir »

    Posted 2018-09-13 00:50:11 by: admin

    "L'aspect matériel est secondaire": les résidents d'un parc de mobil-homes de Wilmington, en Caroline du Nord, particulièrement vulnérables à l'approche de l'ouragan Florence, se sont résignés à partir, sans savoir s'ils auront toujours un toit à leur retour. "Des logements à prix abordables près de la plage!" Niché entre la rivière Cape Fear et l'océan Atlantique, au sud de la ville portuaire de Wilmington, le Royal Palms Park et ses allées de mobil-homes passeraient presque pour un terrain de camping estival. Il accueille en fait à l'année des familles qui n'ont pas les moyens de se loger ailleurs que dans ces structures précaires et fragiles de quelques dizaines de mètres carrés. Alors que le vent commençait à se lever mercredi midi à l'approche de l'ouragan Florence, des bénévoles d'une église hispanique locale frappaient à toutes les portes pour convaincre leurs occupants d'aller se réfugier ailleurs. La décision d'Oscar Perez était déjà prise depuis longtemps. "Ces mobil-homes sont très fragiles et avec un ouragan de catégorie 4 qui arrive, il n'y a pas d'autre choix que de partir", confie ce jardinier d'origine mexicaine, installé aux Etats-Unis depuis une douzaine d'années. "Nous allons prendre de quoi manger pour pouvoir survivre quelques jours avec les enfants, on ne sait pas à quoi s'attendre. Il faut croire en notre bonne étoile, le plus important est de rester en vie. L'aspect matériel est secondaire", ajoute-t-il en touchant, superstitieux, l'une des palettes de bois qu'il s'apprête à fixer devant l'une des fenêtres de son logement préfabriqué. - "Aussi loin que possible" - Dans l'allée mitoyenne, le coffre de la voiture d'Alondra Espinoza est plein à craquer. "Tout est chargé, nous sommes prêts à partir", assure-t-elle tandis qu'une petite voix se fait entendre derrière la porte. "J'ai déjà connu des ouragans, mais jamais avec des enfants. Si ça ne tenait qu'à moi, je serais restée, mais je ...

    Comments: 0   View more...

  • Corruption: dix ans de prison pour l’ex-président du Salvador

    Posted 2018-09-13 00:50:02 by: admin

    L'ancien président salvadorien Elias Antonio Saca a été condamné mercredi à dix ans de prison et à rembourser la somme de 260,7 millions de dollars, sur les 301 millions qui ont été détournés pendant qu'il était au pouvoir entre 2004 y 2009. L'ancien chef d'État, qui a comparu détenu devant un tribunal de San Salvador en même temps que six de ses collaborateurs, devra encore purger huit ans de prison. M. Saca a été condamné pour "détournement de fonds publics et blanchiment d'argent", a précisé le parquet général sur Twitter. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'État salvadorien est "condamné pour des délits de corruption", a ajouté le parquet. L'ancien dirigeant a plaidé coupable afin de voir la peine maximale réduite à 10 ans, contre 25 ans autrement. Son ancien secrétaire, Elmer Charlaix, a également été condamné à 10 ans de prison et devra rendre 15 millions de dollars. L'ancien ministre des télécommunications, Julio Rank, l'ancien président de la compagnie des eaux publique, César Funes, l'ex-chef des services financiers de la présidence, Francisco Arteaga, et Jorge Herrera, ancien fonctionnaire du Trésor public, ont été condamnés à cinq ans de prison. Tous les accusés avaient plaidé coupable pour réduire les peines encourues, à l'exception de Pablo Gomez, ancien comptable d'Elmer Charlaix, qui a été condamné à 16 ans de prison et cinq millions de dollars de dommages et intérêts. Cet article Corruption: dix ans de prison pour l’ex-président du Salvador est apparu en premier sur Journal du ...

    Comments: 0   View more...

  • Cameroun : 443 milliards FCFA de manque à gagner sur les importations de produits alimentaires

    Posted 2018-09-13 00:18:03 by: admin

    La facture des importations des produits alimentaires, par le Cameroun, a été multipliée par 3 entre 2007 et 2017, représentant en moyenne plus du tiers du déficit commercial et 4% du PIB depuis 2013 ainsi qu'un manque à gagner de l'ordre de 443 milliards FCFA, selon els résultats d'un rapport publié mercredi par l'Institut national de la statistique (INS).Entre 2013 et 2017, les échanges globaux commerciaux du Cameroun avec le reste du monde se sont stabilisés autour de 14,8 millions de tonnes pour 5.538,9 milliards FCFA, avec un déficit moyen de 1126,8 milliards FCFA. En 2017, selon l'INS, les 5 principaux produits alimentaires d'importation (blé, lait en poudre concentré, poisson surgelé, sucre et riz) ont représenté environ 74 % des importations desdits produits (contre 67% en 2016) pour une facture de 478 milliards FCFA, soit plus de 5 fois la valeur de l'année 2000, contribuant ainsi à 43% au déficit global du commerce extérieur. Sur la période en revue, les importations des produits alimentaires ont représenté 20,5% du volume de produits importés, constituant le deuxième poste d'importation, s'accroissant fortement ces dernières années et affectant négativement le compte courant des transactions courantes qui enregistre un déficit représentant 4,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2017, contre 4,4% en 2016 et 4,1% en 2015. La restauration des droits de douane sur les produits alimentaires de grande consommation n'a pas freiné les importations de ces produits, constate l'INS, qui prévoit toutefois une relance de la production agricole locale à travers la modernisation du secteur, induisant une inversion des tendances d'importation de ces produits alimentaires ou, à défaut, à la stabilisation de leurs importations. Pour inverser la tendance, l'Institut suggère la réduction de la dépendance alimentaire par la baisse progressive des importations des produits alimentaires, compensée par une offre locale des produits ...

    Comments: 0   View more...

  • Face à la passivité des Etats, les villes veulent agir sur le climat

    Posted 2018-09-12 23:50:01 by: admin

    Des maires et responsables régionaux du monde entier ont mis au défi mercredi les dirigeants de la planète de suivre leur exemple pour lutter contre le changement climatique, les Américains affirmant qu'ils peuvent largement compenser le retrait environnemental du président républicain Donald Trump. "La personne qui se trouve dans cet hôtel de ville est plus importante que le locataire de la Maison Blanche", a lancé le maire démocrate de Los Angeles, Eric Garcetti, lors d'un événement à la mairie de San Francisco, ville écologique modèle qui accueille le premier Sommet mondial pour l'action climatique jusqu'à vendredi. "Nous devons être radicaux", a déclaré la maire de Paris, Anne Hidalgo, présidente de l'alliance C40 de près de 100 grandes villes qui se sont engagées à arriver à zéro carbone d'ici 2050. "Nous pouvons changer les choses", a-t-elle dit, énumérant les pouvoirs des villes pour l’électricité propre, les transports en commun, les déchets et le recyclage, et les normes d'isolation des bâtiments. Le sommet, premier du genre avec plus de 4.000 délégués, s'est ouvert avec la publication d'un rapport qui devrait en réjouir certains et en alarmer d'autres, sur la trajectoire des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis. D'un côté, l'étude montre que le pays devrait tenir les deux tiers de l'objectif fixé par Barack Obama et abandonné par Donald Trump après son arrivée au pouvoir début 2017, soit -17% d'émissions en 2025 par rapport à 2005, contre un objectif original d'au moins -26%. Le pays en est à -12% aujourd'hui. L'autre façon de voir ce chiffre est que le pays manquera d'un tiers son objectif. Mais le rapport souligne que de nombreux Etats américains, principalement démocrates, et des centaines de villes ont depuis 2017 redoublé leurs engagements pour "décarboniser" leurs économies depuis l'annonce, par Donald Trump, du retrait de son pays de l'accord de Paris. Par comparaison, la Chine ...

    Comments: 0   View more...